Vous êtes ici

FEADER

Aux côtés de ce qu’on appelle « le premier pilier de la PAC » qui permet de soutenir les marchés et les revenus agricoles dans le cadre de la politique agricole commune, l’Union européenne a mis en place une politique spécifique pour le développement rural. Le Fonds européen agricole pour le développement rural (FEADER) est un instrument de financement de la politique agricole commune (PAC). Il est consacré au développement rural.

 illustration feader

Le FEADER contribue au développement des territoires ruraux et d’un secteur agricole plus équilibré, plus respectueux du climat, plus résilient face au changement climatique, plus compétitif et plus innovant.
Son action est ciblée sur les 6 priorités de développement rural suivantes :

  • Priorité 1 : Transfert de connaissances et innovation
  • Priorité 2 : Viabilité des exploitations agricoles, compétitivité de tous les types d’agriculture dans toutes les régions, promotion des technologies agricoles innovantes et gestion durable des forêts
  • Priorité 3 : Organisation de la chaîne alimentaire et gestion des risques
  • Priorité 4 : Restauration, préservation et renforcement des écosystèmes liés à l’agriculture et la foresterie
  • Priorité 5 : Utilisation efficace des ressources et transition vers une économie à faible émission de CO2 et résiliente aux changements climatiques
  • Priorité 6 : Inclusion sociale, réduction de la pauvreté et développement économique

Les interventions du FEADER s’inscrivent dans le cadre des trois objectifs suivants :

1. Amélioration de la compétitivité

  • augmentation des installations en agriculture,
  • compétitivité et adaptation des exploitations agricoles au travers d’investissements,
  • modernisation des industries agroalimentaires etdéveloppement de nouveaux produits à forte valeur ajoutée,
  • soutien à l’innovation,
  • gestion des risques dans le secteur agricole.

2. Gestion durable des ressources et mise en oeuvre de mesures visant à préserver le climat

  • soutien de l’agriculture dans les zones menacées de déprise (zones de montagne et zones défavorisées) qui contribue au maintien d’une activité caractérisée par un élevage extensif et l’utilisation de surfaces en herbe, favorables à la préservation de la biodiversité et des paysages,
  • développement de l’agriculture biologique,
  • augmentation du niveau de protection des espaces naturels et des sites remarquables protégés,
  • protection élargie des aires d’alimentation de captage,
  • réduction de l’usage des pesticides,
  • préservation des espèces protégées comme le loup,
  • réduction de l’émission de gaz à effet de serre et la production d’énergies renouvelables.

3. Développement territorial équilibré : l’égalité des territoires et des chances

  • Si cet objectif vise notamment les zones rurales et les régions ultrapériphériques, le FEADER contribuera principalement à soutenir le développement local par les acteurs locaux (LEADER).

En région PACA, le FEADER est doté de 476 millions d'euros.