Vous êtes ici

Espaces valléens

Le Pays Gapençais est chargé de la mise en cohérence de ces 3 espaces valléens, de leur coordination et de leur bonne inscription dans le Contrat Régional d'Equilibre Territorial.

Territoire du Champsaur/Valgaudemar 

ski de fond

L'Espace Valléen 2015-2020 est porté par la Maison du Tourisme du Champsaur & Valgaudemar, outil partagé des trois Communautés de Communes (Communautés de Communes du Champsaur, du Haut-Champsaur et du Valgaudemar réunissant 27 communes) créé en 2004.

Au sein de l'Arc alpin, les vallées du Champsaur et Valgaudemar constituent un bassin de vie intermédiaire mais aussi un bassin de vie touristique s'appuyant sur un ensemble géographique cohérent et sur des relations historiques entre les habitants. Ce sont les barrières montagneuses et les cols qui définissent le périmètre de l'Espace Valléen du Champsaur & Valgaudemar. Le Champsaur & Valgaudemar est l'entrée méridionale du Parc national des Ecrins. Le territoire constitue une zone charnière entre Alpes du nord (Rhône-Alpes) et Alpes du sud (Provence - Alpes – Côte d'Azur).

Il a été choisi d'aborder le territoire comme un bassin de vie permanent, touristique et de loisirs et d'envisager son développement intégré en misant sur la diversification de ses activités touristiques et en privilégiant la recherche de clientèles familles et enfants.
Pour répondre aux tendances de consommation et pratiques habituelles de cette clientèle mais aussi aux contraintes climatiques, l'entrée estivale a été privilégiée. Trois principes lui ont été associés :

  • L'adaptation de l'offre touristique aux désirs et besoins des clientèles familles et enfants.
  • La mixité des actions et des aménagements, les désirs et besoins de la population permanente et ceux des visiteurs et touristes étant appréhendés pour construire les cahiers des charges.
  • La réversibilité des équipements programmés, leur conception pour diversifier les activités touristiques estivales étant doublée d'une déclinaison en période hivernale avec ou sans neige.

Territoire du Buëch/Dévoluy

La CCBD regroupe 12 communes, soit plus de 7 200 habitants. Il s'agit d'un territoire rural de moyenne montagne organisé autour du bourg centre de Veynes, qui regroupe services et activités économiques.
La vallée est dessinée par les massifs montagneux qui la bordent : Massif du Dévoluy au Nord, Montagne de Céüze, d'Aujour et d'Oule au Sud.
On peut distinguer trois sous-entités territoriales du point de vue de l'organisation du territoire :

  • Le Val d'Oze, très rural et faiblement peuplé, avec une activité agricole
  • Le Dévoluy, zone rurale et de montagne, avec une activité agricole et touristique
  • Le pôle de Veynes, dans la vallée du petit Buëch, et la zone sous influence gapençaise plus urbanisée : Montmaur, La Roche des Arnauds, Manteyer.

La stratégie de l'expace valléen se donne pour objectif de densifier les liens entre deux espaces touristiques dont les rapprochements sont relativement récents, et qui se sonthistoriquement structurés de façon autonome :

  • Le Dévoluy, marqué par la présence de 2 stations de sports d’hiver et d’une offre en hébergement importante et dense. Touristiquement, cet espace a été façonné autour de la pratique du ski puis d’une gamme élargie de sports d’hiver. Il doit aujourd’hui renforcer un positionnement estival distinctif, en s’appuyant sur des offres complémentaires et en élargissant son périmètre géo-touristique pour renouveler son attractivité.
  • La vallée du Buëch, marquée davantage par un tourisme estival notamment par la pratique des activités de nature, cet espace aux équipements touristiques et de loisirs plus diffus offre également des potentialités de valorisation d’une offre culturelle, historique et patrimoniale. Naturellement rattachée au Dévoluy de par ses axes de communication, cette vallée possède des complémentarités évidentes avec l’offre de Montagne en matière de loisirs : relief plus doux, activités plus accessibles, hébergements distinctifs, plan d’eau, offre patrimoniale, centre-bourg offrant de nombreux services. La problématique montagne y est également prédominante avec la station de Céüze, qui doit également trouver son modèle de développement.

La stratégie de diversification touristique de l’espace valléen vise à accroître et diffuser la contribution économique et sociale du tourisme au service du développement de l’ensemble de l’espace valléen.
Elle est structurée autour des 3 Défis  :

  • Enrichir l'offre touristique du territoire, en capitalisant sur l’attractivité complémentaire des offres « Montagne » et « Vallée » du Buëch Dévoluy
  • Conforter l'offre à destination des familles, et séduire de nouvelles clientèles touristiques en séjours marchands
  • Contribuer à l'amélioration de la qualité de vie des habitants du Buëch Dévoluy

Territoire de Gap/Tallard Barcillonnette

VTT bayard

Les territoires de Tallard-Barcillonnette et de la Communauté d'Agglomération de Gap en + grand sont à la fois complémentaires et extrêmement liés quant aux dynamiques à l’oeuvre : la Ville de Gapest la « centralité » en termes d’emploi, d’activité économique et de services. Gap rayonne indéniablement sur les communes adjacentes et la CCTB.

Un travail collaboratif entre les Offices de Tourisme (OT) du Gapençais existe depuis une vingtaine d’années :

  • un guide en quadrichromie est réalisé en partenariat pour les animations de la saison estivale ;
  • les animations de Tallard-Barcillonnette sont publiées chaque été dans le guide « Livre d’Or de Serre-Ponçon » ;
  • la mise en réseau à l’échelle du Pays, récemment réalisé dans le cadre du projet ITMR, est venue structurer et donner une lisibilité au réseau déjà constitué des OT.

Dans le cadre de l’appel à projet « Espaces Valléens », le territoire fait le choix de mettre l’accent sur :

  • l’affirmation d’une offre résolument tournée vers la complémentarité entre urbain et pleine nature,
  • la valorisation des éléments du patrimoine culturel, naturel et urbain,
  • la recherche d’une satisfaction commune des besoins des touristes et de la population permanente,
  • le développement de l’attractivité du territoire pour les familles.

Autour des thématiques de la nature, de la culture, du sport et de la famille, la stratégie de l’espace Gap-Tallard-Val de Durance se décline en deux axes d’intervention :

  • Adapter et développer l’offre pour répondre aux besoins d’un public élargi et en particulier familial,
  • Proposer une offre globale : mettre en réseau les activités actuelles et futures.

Elle prend en compte des enjeux transversaux que sont l’intégration des changements climatiques, la réduction de l’impact environnemental du tourisme et l’intégration du tourisme dans une démarche globale d’amélioration de la qualité vie de tous, visiteurs mais aussi population permanente.