Vous êtes ici

Massif Alpin CIMA

Convention de massif

La convention interrégionale du massif des Alpes a vocation à soutenir de façon privilégiée les approches pour lesquelles les stratégies européennes, nationales et régionales sont intégrées à une échelle interrégionale qui apporte une réelle plus-value de traitement et permet à terme une meilleure approche des problématiques spécifiquement montagnardes.

La Convention Interrégionale du Massif des Alpes doit donc permettre de façon prioritaire et en complément des politiques de droit commun, la montée en expertise et aide au développement en s’assurant que des dynamiques précises de réseaux permettent une  capitalisation et une diffusion de toutes les expériences et bonnes pratiques à l’ensemble des territoires alpins.

La CIMA présente six grandes mesures recouvrant des orientations, des opérations concrètes et des dispositifs d’intervention publique. Il s’agit de :

  • l’évolution de l’offre touristique alpine,
  • de la préservation des ressources et de la qualité de l’espace,
  • de la protection contre les risques naturels,
  • de la performance des filières pastorales et forestières,
  • de l’emploi et des services contribuant à l’attractivité du massif
  • et des actions transfrontalières et internationales.  

Les partenaires de la CIMA : l’Etat, les Régions Provence-Alpes-Côte d’Azur et Rhône-Alpes, l’agence de l’eau Rhône-Méditerranée-Corse et l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie.

 

les espaces valléens

vtt enduro

Dans une approche territoriale intégrée et coordonnée à l’échelle de territoires organisés (parcs naturels régionaux, parcs nationaux, pays, intercommunalités …), il s’agit de valoriser les potentialités culturelles et naturelles, dans une logique de développement  économique, social et de diversification de l’offre touristique (activités de pleine nature, bien-être et ressourcement, découverte du territoire, de ses savoir-faire, valorisation de ses sites remarquables et de ses ressources naturelles, de ses hébergements  montagnards dont les refuges, de ses aménités, de son histoire, en lien avec les ressources agricoles, paysagères, ...).

L’objectif est de soutenir des stratégies territoriales de diversification touristique toute saison par les territoires intercommunaux en privilégiant l’organisation d’un accueil et d’une offre lisible et cohérente au niveau d’un territoire touristiquement pertinent. Pour cela, un soutien à l’ingénierie et à la mise en oeuvre de projets d’aménagement et de constitution de nouveaux produits stratégiques pour la diversification touristique de la vallée (espaces valléens intercommunaux) sera pris en compte. Le programme sera aussi  l’occasion de tendre vers une complémentarité de l’offre et de l’accueil toute saison au sein des territoires et à l’échelle du massif.

A l'échelle du Pays Gapençais, ce sont 3 espaces valléens qui ont été retenus :

Le Pays Gapençais est chargé de la mise en cohérence de ces 3 espaces valléens, de leur coordination et de leur bonne inscription dans le Contrat Régional d'Equilibre Territorial dont il est le garant.