Vous êtes ici

Gouvernance

Association loi 1901, le Comité de suivi du Pays Gapençais s'appuie sur 3 communautés de communes et la communauté d'agglomération Gap-Tallard-Durance pour fonctionner.

Son Conseil d'administration, faisant office de bureau, rencontre régulièrement les partenaires financiers avec lesquels le Pays a contractualisé : Etat, Conseil Régional PACA.

Ces derniers, par le biais de la contractualisation, permettent au Pays de fonctionner grâce à des aides, auxquelles prennent également part les collectivités membres.

C'est donc, au total, une équipe de 3 personnes salariées qui anime le pays et ses programmes, rende compte au conseil d'administration et au conseil de développement.

Le conseil d'administration

Aux côtés de Francine MICHEL, Présidente du Pays Gapençais, ce sont également 33 membres impliqués dans la vie de l’association.

Statutairement, le Pays compte 34 membres :

  • 14 élus pour les communauté de communes du Champsaur-Valgaudemar, Buëch-Dévoluy et Serre-Ponçon-Val d'Avance,
  • 6 élus de la Communauté d'agglomération Gap-Tallard-Durance,

soit 20 personnes du collège public,

et 14 membres du collège privé, issus de la société civile, représentant le « noyau dur » du Conseil de développement, dont font partie les présidents des chambres consulaires et le Président du Conseil de développement.

Le Bureau de l’association, plus restreint, comprend 9 personnes, dont 4 privées, issues du Conseil de développement.

La configuration actuelle du Comité de Suivi du Pays Gapençais a permis de construire le dialogue entre Conseil de développement et élus, décloisonnant la prise de décision.

Si d'autres pays ont choisi de travailler avec 2 associations dissociant élus et société civile, les administrateurs du Pays Gapençais, en ne se refusant aucune configuration, ont préféré poursuivre ce système de gouvernance.

Enfin, l'idée d'une gouvernance de projet optimisée a fait ses preuves, associant des acteurs à l'échelle du Pays Gapençais mais également les acteurs locaux, socioprofessionnels, prioritairement sur des échelles intercommunales. De cette manière, lors des comités de programmation LEADER, on peut retrouver des membres du Conseil d’administration, ainsi que des personnes qualifiées sur les thématiques traitées.

La principale valeur ajoutée vient donc d'une légitimité accrue en termes de  gouvernance, de mutualisation et de simplification des exécutifs, pour l’ensemble des procédures contractuelles dont le Pays s’est saisi.

Les adhérents

Les collectivités membres et le conseil de développement forment le socle du Pays Gapençais :

  • Communauté de communes Serre-Ponçon-Val d'Avance : Francine Michel, maire d'Espinasses, Joël Bonnaffoux, maire de La Bâtie neuve, Bernard Allard-Latour, maire de Remollon, Marc Beynet, maire-adjoint de Rambaud
  • Communauté de communes du Buëch Dévoluy : René Moreau, maire de Veynes, Pierre Schiazza, maire du Saix, Jean-Pierre Bellet, Serge Francou
  • Communauté de communes du Champsaur-Valgaudemar : Josiane Arnoux, maire de Saint-Jean Saint-Nicolas, Rodolphe Papet, Benoit Gosselin, Bernard Nicolas, Alain Freynet, maire de Saint-Firmin et Richard Achin, maire de Chauffayer
  • Communauté d'agglomération Gap-Tallard-Durance : François Daroux,Claude Boutron, Rémi Costorier, maire de Lardier, Maurice Ricard, maire de Sigoyer, Jean-Louis Brochier et Jacques Ayache
  • Conseil de développement :Olivier Pauchon, Joël Armand, Robert  Besson, Daniel Chiappino, Raymond Declercq, Nicolas Geiger, Patrick Gonnet, Jérôme Lefebvre, Jean-Michel Mazet, José Orsini, Marie-Jeanne Pastor, Jean-Michel Bernard, Bruno André, Chantal Garcin

carte des pays