Vous êtes ici

Le Pays

Autant Dauphinois que Provençal, le Pays Gapençais est tourné à la fois vers Grenoble et vers Marseille.

Si son histoire le rattache davantage au Dauphiné, plus récemment c’est vers Marseille que se dirige le Gapençais, car il dépend administrativement de la région Provence-Alpes-Côte-D’azur. La concrétisation de cette double culture apparaît à Gap où on trouve une place provençale et une place dauphinoise.

C’est ici la Provence et la montagne, un mélange de culture méditerranéenne et de culture montagnarde, plus précisément alpine.

La région administrative est Provence-Alpes-Côte-D’azur, le découpage administratif et régional a rattaché Gap à Marseille, capitale régionale, où se trouvent l’essentiel des services régionaux.

Ce territoire, espace de transition entre les Alpes du Sud et celles du Nord, révèle un paysage très diversifié induisant des orientations économiques différentes d’un espace à l’autre. Cette zone s’organise autour de la Préfecture des Hautes-Alpes, Gap qui concentre plus du tiers de la population. Cette position de grand carrefour sur la route des Alpes ainsi que l’éloignement des grandes métropoles, fait de Gap le centre administratif de ce Département.

Même s’il est marqué par la diversité de ses territoires, le Pays Gapençais constitue cependant un ensemble cohérent, véritable bassin de vie et d’habitat. En effet, ses différents territoires partagent les mêmes problématiques (en matière d’économie, d’offre de services à la population ou de prise en compte des risques naturels) et fonctionnent sur une logique de vallées. De plus, l’ensemble de ces territoires converge vers la ville de Gap, qui joue un rôle de pôle urbain rayonnant sur la totalité de sa périphérie rurale grâce à sa position sur les axes de communication et l’offre de services étendue qu’elle peut fournir aux habitants de l’ensemble du Pays.

 

paysage gap